Immobilier durable
Nos performances


Un modèle aspirant à une triple performance

Toute la stratégie d’ETIC, ses objectifs et processus de décision se basent sur le triple bilan. Le triple bilan est un concept permettant la prise en compte de la performance environnementale, ainsi qu’une performance sociale et financière dans chaque action et décision de l’entreprise. Chaque salarié‧e et administrateur‧rice doit veiller à l’équilibre de ce triptyque, l’objectif étant qu’aucun critère ne prenne le pas sur un autre. Ainsi, nous aspirons à un immobilier durable et responsable en contribuant aussi positivement que possible à la : 

immobilier durable responsable

Performance environnementale

Un impact carbone global réduit et maîtrisé tout au long du cycle de vie de nos tiers-lieux responsables

justice sociale impact

Performance
sociale

Qualité des services et coûts réduits pour nos résident‧es, insertion, réduction des inégalités, diversité…

finance solidaire responsable

Performance
financière

Viabilité économique : équilibre de nos comptes et rémunération raisonnable de nos actionnaires

Cette triple performance est détaillée chaque année
dans notre rapport annuel :

Pour un impact social égalitaire & juste

La performance sociale inclut la qualité du climat social d’une entreprise, le bien-être au travail ou encore le soutien envers les organisations de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) et les structures locales innovantes. Afin de maximiser cette performance sociale, ETIC s’investit dans la lutte contre les inégalités grâce à l’investissement dans des quartiers défavorisés. Elle offre aussi des coûts modérés à ses résident∙es, ainsi que des pratiques RH vertueuses en matière d’égalité des chances, d’insertion et de justice sociale. Par exemple, en 2020, l’écart salarial chez ETIC était de 2,4 contre 16 pour la moyenne française. 

De plus, les tiers-lieux éco-responsables ETIC ont pour vocation la collaboration, la diversité et le partage entre les individus. La majorité des structures à impact résidentes de nos tiers-lieux bénéficient d’un bureau privatif. Nous hébergeons également des restaurants, des commerces, une école maternelle alternative, une radio locale, des cuisines partagées, un centre de ressources sur le développement durable, et bien d’autres organisations. Ces structures, qui diffèrent souvent par leurs tailles et leurs missions, se rejoignent toutes autour d’un engagement commun pour une société plus juste, plus équitable et pour le respect de l’environnement. ETIC co-construit chacun de ses tiers-lieux avec les actrices et acteurs du territoire afin d’offrir à ses résident‧es un écosystème qui a été pensé pour eux‧elles et un lieu doté d’un fort ancrage territorial.

En effet, nos tiers-lieux accueillent des événements, des formations, et sont visités par des publics variés (collectivités, personnalités publiques, groupes scolaires, étudiant‧es, associations, professionnel‧les de l’immobilier ou de l’ESS). 

Enfin, afin de garantir cet équilibre et cette justice sociale, notons que l’intéressement des salarié∙es d’ETIC est calculé sur la base de sept critères sociétaux et environnementaux et de trois critères économiques.  

immobilier durable ecologique

La performance sociale d’ETIC en 2020…

156

organisations à impact hébergées

935

emplois directs et indirects créés en 10 ans

257

actionnaires dont 235 particuliers

3,2/4

la satisfaction de nos résident‧es en 2020

Pour un impact environnemental exemplaire

La situation sanitaire de 2020 a eu des conséquences sur la performance environnementale des bâtiments. Considérée comme une année blanche, il est difficile de la comparer avec les années précédentes ; nous pouvons toutefois évaluer notre performance au regard du secteur immobilier qui est dans une situation identique. Les mesures gouvernementales ont eu pour effet des baisses de consommations énergétiques entre -15 et -30 % selon les sites (fermetures de commerces, recours au télétravail, augmentation de la ventilation…).

ETIC questionne en permanence ses décisions passées et futures, afin d’agir selon ses valeurs et sans jamais céder à la facilité. Cet engagement pour un immobilier responsable se traduit par : 

La minimisation de l’impact environnemental de ses tiers-lieux éco-responsables, que ce soit pendant les travaux de construction ou pendant la durée de l’exploitation, notamment en diminuant la demande en biens non renouvelables (isolation, gestion des périodes de chauffage, etc.). 

Un choix de fournisseur‧ses exemplaires sur cette question (utilisation d’électricité renouvelable, société d’entretien, entreprise de rénovation, etc.). 

Le développement et soutien des initiatives environnementales positives, qui permettent aux résident∙es
de moins consommer et de réutiliser plus aisément (achat responsable, choix d’impression papier, recyclage d’ordinateurs, gestion des déchets, alimentation durable, etc.).  

La diminution des rejets de gaz à effet de serre : favorisation des modes de transport doux, mise en place d’un système de téléconférence et visioconférence pour permettre le télétravail et réduire les déplacements professionnels, restaurants offrant des options véganes et végétariennes afin de limiter la consommation de viande et de lait (l’une des causes les plus importantes d’émission carbone, du gaspillage d’eau et de pollution des sols). 

La mise en place d’opportunités pour favoriser le développement de la biodiversité (création de jardins suspendus ou verticaux, toitures végétales, jardins partagés, etc.). 

La COVID-19 a bouleversé nos quotidiens et un changement de mentalité semble s’opérer avec une prise de conscience de plus en plus visible des effets du changement climatique et de notre obligation à modifier profondément nos habitudes. En 2021, le Dispositif Eco-Energie Tertiaire (nouvelle appellation du Décret Tertiaire) est la priorité. Ce dispositif vise à réduire les consommations de tous les usages des bâtiments tertiaires de plus de 1000 m² pour atteindre soit une performance cible si le bâtiment est neuf ou récemment rénové, soit -60 % d’économie d’énergie d’ici 2050. En parallèle, un travail réalisé par le comité d’expert‧es autour de la résilience sera appliqué à toutes les activités d’ETIC pour répondre aux défis du changement climatique.

ETIC a à cœur, à son humble échelle, d’être actrice et de limiter ce changement. Cela passe par la conception de bâtiments répondant à ces impératifs, par le changement social amorcé grâce aux résident‧es de nos tiers-lieux et par des usages modérés qui, nous l’espérons, se répandront dans la société.

La performance environnementale d’ETIC en 2020…

100 %

d’électricité renouvelable

-46 %

d’utilisateur‧rices de la voiture dans nos tiers-lieux par rapport à 2018 

947

tonnes de CO² économisées

100 %

de restauration écoresponsable

Pour une finance solidaire & responsable

L’impact économique d’ETIC passe principalement par la création de modèles économiques viables sur la durée, avec des comptes à l’équilibre et un triple bilan solide permettant d’offrir une rentabilité raisonnable à ses partenaires financiers.

À fin 2020, 257 actionnaires sont au capital d’ETIC, dont 235 personnes physiques. Nos deux opérations de levée de fonds, qui ont respectivement eu lieu en mars et décembre 2020 auprès de nos actionnaires historiques, personnes morales et physiques, ainsi qu’auprès de nouveaux et nouvelles actionnaires, nous ont conforté∙es quant aux changements qui s’opèrent au niveau de la finance solidaire. En 2020, la proportion des actions détenues directement par des personnes physiques, y compris 7 salarié‧es d’ETIC, est de 20 %. Les trois fonds d’« investissement socialement responsable » (ISR) détiennent ensemble 34 % des actions et font ainsi l’interface entre des particulier‧es et ETIC via l’épargne salariale (plans d’épargne en entreprise et plans d’épargne retraite). Enfin, 19 personnes morales hors fonds d’épargne salariale, pour la plupart financeuses de l’ESS, détiennent ensemble 46 % des actions.

Investisseurs et investisseuses institutionnel∙les ou personnes épargnantes en quête de sens, convaincu∙es par cette approche foncière innovante et avec la volonté de soutenir les alternatives aux investissements à seule visée spéculative, leur adhésion est motivée par :

  • l’attrait pour l’Économie Sociale et Solidaire, les fonds à impact 
  • l’efficacité du triple bilan 
  • la transparence de gestion et de rentabilité 
  • le soutien de projets immobiliers vertueux, à haute portée sociale et environnementale
immobilier durable finance

©Illustration by Stories by Freepik

La performance financière d’ETIC en 2020…

1,4

prix de l’action début 2021

7,9M €

de capital

23,3M €

de patrimoine immobilier

44 %

de ratio dettes bancaires / patrimoine immobilier

Envie d’investir responsable dans l’immobilier durable ?